Chimie clinique

Ce service regroupe de très nombreuses analyses biochimiques consistant à doser des molécules contenues dans différents liquides physiologiques (sang, urines, liquide de ponction). La plupart du temps, il est nécessaire que le patient soit à jeun lors du prélèvement et les résultats sont disponibles en quelques heures, voire en quelques minutes pour les paramètres urgents (problème cardiaque par exemple).

Les résultats de ces analyses sont fondamentaux pour le diagnostic et le suivi de nombreuses pathologies comme le diabète, les dyslipidémies.

Ces mesures nécessitent de recourir à plusieurs techniques différentes telles que :

  • La colorimetrie

  • L’enzymologie

  • La potentiométrie directe

  • La turbidimétrie

  • La chromatographie

  • La spectrométrie de masse

 

Hématologie

Ce service est divisé en trois secteurs

1 - Hématologie cellulaire où sont effectuées toutes les analyses de routine comme les hémogrammes (ou formule sanguine), les frottis sanguins et les analyses plus spécialisées nécessaires au suivi des hémopathies : myélogramme, immunophénotypage, biologie moléculaire. Nous avons recours notamment à la cytométrie de flux pour une parfaite identification des différentes populations es cellules sanguines. Nos compétences en cytologie comprennent aussi la parasitologie sanguine avec notamment la recherche du paludisme.

2 - Hémostase où nous réalisons les analyses spécialisées pour l’exploration des pathologies thrombotiques et hémorragiques.

Ce secteur concerne les analyses de routine telle que le suivi des traitements anti-coagulants, ainsi que des analyses spéciales telles que les pathologies de l’hémostase à risque hémorragique ou thrombotique.

3 - Immunohématologie où sont réalisées les analyses d’immunohématologie érythrocytaire suivantes :

  • Le groupage sanguin (groupage ABO-RH1 et phénotypage RH-KEL1)

  • Le test direct à l’antiglobuline

  • La recherche d’anticorps anti-érythrocytaire (RAI)

Le groupage sanguin est réalisé dans un contexte pré-transfusionnel avéré ou potentiel ou dans un contexte prénuptial, pré ou perinatal. A la suite d’un groupage sanguin nous éditons une carte de groupe sanguin pour le patient.

L’ensemble des analyses sont réalisées en technique de référence par gel filtration.

 

Immunologie

L’immunologie explore de manière générale les défenses de l’organisme contre ce qui lui est étranger (le non-soi) et la tolérance envers ses propres constituants (le soi). C’est un domaine très vaste que nous articulons autour de trois divisions.

 

1- L’allergologie

Nos organismes sont quotidiennement au contact d’allergènes alimentaires, respiratoires ou de contact qui peuvent potentiellement déclencher des réactions d’hypersensibilité très violentes. Grâce à des tests réalisés sur le sérum des patients, le laboratoire peut identifier les allergènes (pollens, cacahuète par exemple) qui sont à l’origine de ces réactions.

 

2- L’auto-immunité

C’est une auto-agression de notre système immunitaire contre nos propres constituants. L’incidence de ces pathologies a très fortement augmentée ces dernières années dans les pays occidentaux : 10% de la population est concernée. Certaines de ses maladies sont spécifiques d’organe, comme la Coeliaquie, la thyroïdite d’Hashimoto. D’autres sont non spécifiques et sont dites systématiques car elles affectent l’ensemble de l’organisme, telles les connectivites ou les vascularites. Des techniques telles que l’immunofluorescence permettent de mettre en évidence l’existence de ces dysfonctionnements et d’assurer le suivi des traitements mis en place.

3 - Le statut immunitaire

Il s’agit de connaître l’état du système immunitaire à un instant donné, un peu à la manière d’un électrocardiogramme pour le cœur. Pour cela, nous avons recours à des techniques très élaborées comme la cytométrie de flux, l’électrophorèse capillaire ou les stimulations lymphocytaires in vitro. De manière globale le système immunitaire peut être en défaut : il ne nous protège alors plus suffisamment. Au contraire il peut fonctionner en excès notamment dans le cas de pathologie monoclonale. Les commentaires du biologiste sont très importants dans ce type d’examen.

 

Microbiologie

La microbiologie regroupe l’ensemble des disciplines (bactériologie, mycologie, virologie et parasitologie) qui étudient les organismes microscopiques. Elle est organisée autour de quatre secteurs :

1- Sérologie infectieuse

Il s’agit d’examens réalisés sur le sang du patient et qui permettent le diagnostic :

  • d’infections virales (hépatites, VIH, rougeole, cytomégalovirus, Epstein-Barr)

  • d’infections bactériennes (syphilis, Lyme, brucellose)

  • d’infections parasitaires (toxoplasmose)

 

2- Bactériologie, mycologie et parasitologie

Le laboratoire met en culture sur des milieux adaptés, les différentes sécrétions et liquides de l’organisme afin d’identifier le ou les agents bactériens ou fongiques responsables de l’infection. Après identification, nous réalisons un antibiogramme ou un antifongigramme pour cibler la molécule la plus efficace pour traiter l’infection.

La parasitologie consiste à mettre directement en évidence la présence de parasites dans des prélèvements de patient grâce à un examen rigoureux au microscope. Ces recherches peuvent se faire sur les selles, les urines, des liquides biologiques, le sang mais aussi d’autres tissus.

3 - Biologie Moléculaire

La microbiologie connaît une révolution depuis plusieurs années grâce aux techniques d’amplification des acides nucléiques (TAAN). Chaque être vivant possède une signature unique grâce à son matériel génétique dont le support est soit l’ADN, soit l’ARN. La biologie moléculaire permet de rechercher dans un prélèvement des séquences d’acides nucléiques propres à chaque espèce de bactéries, de virus, de champignons ou de parasites.

Cette technique est très sensible : elle permet la détection de seulement quelques micro-organismes. Elle est aussi très spécifique et permet une identification précise des germes. En outre, les progrès récents dans la mise en œuvre de cette technique, l’ont rendu plus simple et plus rapide : les résultats sont obtenus en quelques heures. En revanche cette technique ne permet pas de préciser si les micro-organismes sont viables ou de tester un antibiotique par exemple.

4 - Hygiène

Deux grands domaines sont concernés. L’agro-alimentaire d’une part et l’hygiène hospitalière d’autre part. Les analyses bactériologiques des denrées alimentaires et de l’environnement de travail sont fondamentales pour garantir la sécurité alimentaire des consommateurs. La biologie moléculaire est encore très peu utilisée alors qu’elle apporte des résultats fiables et rapides.

L’hygiène hospitalière consiste à contrôler le niveau de stérilité du matériel utilisé en milieu médical de manière à prévenir les infections nosocomiales. La biologie moléculaire nous permet aujourd’hui de fournir un très haut niveau de détection des germes ainsi qu’un temps de réponse très court permettant une utilisation plus rationnelle du matériel médical et ainsi contribuer à diminuer les coûts de la médecine.

Pathologie

La Pathologie  est une spécialité médicale exercée par des médecins spécialistes FMH, assurant le dépistage et le diagnostic des maladies à partir des cellules et des tissus prélevés sur un patient.

Grâce à cet examen spécialisé des perturbations des cellules et des tissus, nous contribuons à la prévention, au diagnostic, à l’élaboration du traitement et du pronostic des maladies, en particulier dans le domaine du cancer.

L’activité des médecins d’Espace Lab est repartie sur deux sites possédant des plateaux techniques performants comportant des secteurs spécialisés dans la cytologie, la macroscopie, la microscopie optique conventionnelle, l’immunohistochimie, la biologie moléculaire et la cytométrie de flux.

 
 

Bilan Nutritionnel

La nutrition est un facteur déterminant de notre état de santé. « Que ton alimentation soit ta première médecine » écrivait déjà Hippocrate. Pourtant nos comportements alimentaires quotidiens nous éloignent chaque jour d’une alimentation saine, équilibrée et de bonne qualité.

Les bilans nutritionnels proposés par le laboratoire Espace Lab sont souvent simples et permettent de faire une synthèse personnalisée car chaque individu est unique. Nos besoins changent en fonction de notre sexe, de notre âge, de nos activités, de sorte qu’il est crucial de déterminer quels sont vos besoins réels et ainsi découvrir les excès et les carences de votre alimentation.

Nous proposons des profils type mais chaque analyse constituant ces profils peuvent être prescrites.

Le profil « Physiologie digestive »  est une analyse du statut en molécules apportées ou dépendantes de l’alimentation. Ces dernières en carence ou en excès, sont associées à une mauvaise santé (fatigue anormale, troubles de l’humeur, troubles du sommeil, …) et à un risque accru de maladies de civilisation comme les pathologies cardio-vasculaires, les cancers, la dépression, l’inflammation. Nous analysons les acides gras érythrocytaires, le statut inflammatoire, les taux de zinc et de sélénium, l’homocystéine et la vitamine D. Les anomalies révélées par ce bilan peuvent être corrigées par des mesures d’hygiène alimentaires et physiques.

Le profil « Métabolites organiques urinaires » évalue l’état de la microflore intestinale via l’identification de marqueurs urinaires spécifiques. Selon les résultats de ce bilan, il peut être nécessaire de mettre en place une stratégie destinée à rééquilibrer la microflore intestinale via des changements alimentaires, la prescription de probiotiques et/ou de prébiotiques, la prescription d’antimicrobiens naturels voire de médicaments

Le profil « Neurophysiologie » est une analyse sanguine et urinaire permettant une approche nutritionnelle et fonctionnelle des principaux paramètres impliqués dans la neurotransmission cérébrale. Les résultats de ce bilan permettent de proposer une optimisation du fonctionnement cérébral par une alimentation adaptée, une complémentation micro-nutritionnelle personnalisée et une optimisation des traitements éventuels.

Le profil « Oncophysiologie » est le premier profil biologique intégré pour évaluer un ensemble de paramètres biologiques directement liés à l’alimentation et dont les perturbations sont associées à un risque significativement augmenté de cancer et de progression de la maladie. Selon l’OMS, 40% des décès liés à des maladies malignes, sont attribuables à une alimentation inadéquate. Les corrections des excès et des carences de certains nutriments pourraient donc représenter la stratégie la plus efficace pour réduire le développement des cancers et permettre de réduire les risques de récidive.

Pour tout renseignement concernant les bilans nutritionnels et la biologie fonctionnelle, vous pouvez contacter directement le Dr Frédéric Rimaz, nutritionniste à l’adresse suivante : bilans@espace-lab.ch

Biologie Moléculaire

 

En médecine, cette discipline est consacrée à l’étude des molécules porteuses de l’information héréditaire (ADN, ARN), de leur structure, de leur synthèse et de leurs mutations. Au centre de la biologie moléculaire on trouve une technique qui se cesse de se développer chaque jour : la PCR ou Polymerase Chain Reaction. Il s’agit d’une réaction enzymatique qui permet de sélectionner et d’amplifier en très grande quantité un fragment d’ADN particulier (la cible), qui est présent en très faible quantité au départ dans un échantillon, parmi des millions d’autres fragments.

Chaque analyse comprend trois étapes principales :

  • Capture et extraction de la cible

  • Amplification de la cible

  • Détection des produits d’amplification

En pratique la PCR est une suite de cycle, qui se répètent en boucle : en moyenne une PCR comprend entre 20 et 40 cycles.

En médecine, on distingue trois applications principales :

  1. La détection et l’identification d’agents infectieux, qu’ils soient d’origine virale (hépatites), bactérienne (Escherichia coli), fongique (Candida) ou parasitaire (Toxoplasma).

  2. La détection et l’identification de maladie génétique (myopathie) ou de prédisposition génétique (HLA Classe II et intolérance au gluten)

  3. La détection et l’identification de mutation génétique au sein de cellules tumorales dans le cas de cancer (gène NRAS dans le mélanome)

La technologie NGS ou Next Generation Sequencing, permet désormais de séquencer très rapidement l’ADN ou l’ARN de n’importe quel organisme et ainsi déterminer précisément son génome. Cette technologie en plein développement, se démocratise et va révolutionner notre approche notamment dans le domaine de la génétique.

La biologie moléculaire est impliquée dans tous les domaines du laboratoire : hématologie, chimie clinique, immunologie, microbiologie, cytologie et histologie. Le laboratoire Espace Lab s’est doté d’un plateau technique très moderne en biologie moléculaire afin d’apporter des résultats rapides et fiables aux praticiens dans leur quotidien.

Prendre Contact